Identité

 

 

 

Un logo est avant tout une signature qui a pour but de révéler

les qualités d'une entreprises

 

- création de logo et chartes graphiques (n'hésitez pas à nous contacter)

La création d'un logotype peut être considérée comme une création de graphisme. De nombreux éléments sont à prendre en compte afin de transmettre le message souhaité, tant au niveau des formes que des couleurs.

Ainsi, un logotype structuré sur une forme ronde, par sa référence à la Terre, à la nature en général véhicule une image de sécurité, de bien-être et d'apaisement. À l'inverse, le choix de formes triangulaires assure l'idée d'innovation, de progression et de techniques de pointes. Les formes carrées quant à elles font référence à la stabilité et la robustesse. Ces quelques formes de base se retrouvent dans de nombreux logos, et véhiculent ainsi des notions qu'un simple nom ne pourrait parfois suffire à transmettre.

Dans cette optique le logo se conforme aux codes admis dans un champ d'activité donné afin d'être immédiatement reconnu comme se situant dans ce champ d'activité. Mais dans ce champ, le logo doit aussi se distinguer le plus possible afin d'être identifié parmi ses pairs. Un travers commun est de se conformer aux modèles préexistants au point de diluer le message et l'identité de l'objet dans un environnement diffus. Les collectivités territoriales ont par exemple multiplié les poncifs dans les années 1970 et 1980 en basant leur logo sur : leur initiale / un code couleur associant le bleu (pour l'eau, mer ou rivière) et le vert (pour la campagne) / des hachures façon Renault « pour faire moderne ».

Le choix du recours au logo par rapport à d'autres modes d'identification est aussi à mettre en balance, notamment pour une collectivité territoriale qui dispose d'autres signes.

 

Quelques éléments qui peuvent faire un bon logo :


  • Doit être unique, et non sujet à confusion avec d'autres logos,

Est fonctionnel et peut être utilisé dans différents contextes tout en conservant son intégrité

  • Doit rester efficace reproduit en grand ou en petit

Doit fonctionner en couleurs, mais aussi en une seule couleur (noir sur blanc), ton direct, ou en trames de demi-teintes

  • Doit être capable de maintenir son intégrité quand il est imprimé sur divers matériaux et objets (la forme du produit peut déformer le logo)

Utiliser les principes de base du graphisme (espace, couleur, forme, consistance, et clarté)

  • Représenter la marque ou l'entreprise de manière appropriée.

Sans oublier de débusquer les artefacts possibles (le logo retourné dit le contraire de l'intention initiale : retourné le logo du TGV ressemble à un escargot).

 

Les règles essentielles énoncées ci-avant sont reprises de l'art plus ancien de l'héraldique (le blason pouvant être considéré comme l'ancêtre du logo), à savoir :


  • Un code couleur simplifié à l’extrême (6 couleurs de base) en suivant une règle de bon sens qui est de combiner couleurs claires et couleurs foncées
  • Une construction à base de combinaisons de formes géométriques
  • Une grande stylisation des éléments graphiques.